Elles ont conçu votre cuisine

Nouvelles Image Elles ont conçu votre cuisine

 


La conception de la cuisine contemporaine ne serait pas la même sans ces deux grandes designers, Christine Frederick et Margarete Schütte, qui, dans le premier tiers du XXe siècle, ont jeté les bases de la conception actuelle.


La conception des cuisines, telle que nous la connaissons aujourd’hui, est le résultat du travail de deux femmes. Tout a commencé grâce aux idées révolutionnaires de Christine Frederick, dont le témoin a été immédiatement repris par Margarete Schütte, qui a fini par donner naissance à une conception qui est restée pratiquement invariable jusqu'à ce jour : une construction modulaire conçue à partir des flux de travail.



Christine Frederick


Christine Frederick (Boston 1883-1970) obtient son diplôme d'enseignante en 1906. Un an plus tard, mariée à un homme d'affaires important, elle prend conscience des nouvelles tendances tayloriennes en matière d'organisation industrielle, qui à l’époque révolutionnaient le secteur de la fabrication, à la recherche de l'efficacité commerciale (pensons à l'usine automobile Ford de cette époque).


Elle décide de les appliquer à la sphère domestique et développe un important travail dans lequel l'ergonomie et les mouvements séquentiels des tâches exécutées efficacement sont parfaitement définis. Il s’agit du premier pas vers la conception de la cuisine contemporaine.



Elle standardise la hauteur des surfaces de travail, fait des recherches sur les appareils ménagers, mais également sur les aliments, dans le but de trouver des systèmes efficaces pour leur stockage, conservation et manipulation.



En 1915, elle propose une formation par correspondance dénommée « Génie domestique : gestion scientifique à la maison », publiée ensuite comme livre avec le même titre en 1919. Un ouvrage qui reprend très clairement les intentions de Frederick.


Dans les années 1920, elle soutient l'idée de l'obsolescence programmée, c'est-à-dire la durabilité limitée des produits industriels, afin d’assurer le développement de l'industrie et le renouvellement continu de certains produits par d'autres plus efficaces et nouveaux.


Pendant des années, elle publie des articles sur ses idéaux d'efficacité domestique et elle fait la publicité de nouveaux produits en échange de grosses sommes d'argent jusqu'à sa mort en 1970.


Presque immédiatement après les premiers postulats de Frederick, une architecte autrichienne se fait déjà remarquer. Elle finira par révolutionner la conception de la cuisine. En effet, le terme « Cuisine de Francfort » sera utilisé en Europe centrale comme synonyme de cuisine moderne à partir de ce moment.



Margarete Shütte



Margarete Schütte-Lihotzky (Vienne 1897-2000) est la première femme architecte autrichienne, ce qu'elle a accompli en obtenant son diplôme en 1928.


Dès le début de sa carrière, elle s’est profondément impliquée dans l'amélioration de la société et elle a toujours été très consciente de la responsabilité de ceux qui exercent l'architecture. Son engagement marquera à la fois sa vie professionnelle et personnelle.


En 1921, elle travaille avec l'architecte Adolf Loos au Secrétariat pour le logement de Vienne, où la rationalisation et les stratégies d'économie de la superficie des logements ont été l'une de ses plus grandes réalisations.


Schütte-Lihotzky a toujours consacré beaucoup d'efforts à optimiser les espaces où se déroulait le travail domestique, qu’elle considérait comme opprimant pour les femmes.



En 1925, elle applique finalement ses propres concepts de rationalisation de l’organisation domestique au programme de construction de logements sociaux de Francfort.   


La construction démarre en 1926 et les « cuisines de Francfort », comme seront ensuite dénommés ces aménagements, sont installées. Elles reprennent en effet toutes les connaissances de Schütte-Lihotzky pour l’économie de travail dans l'organisation domestique.


La cuisine Schütte-Lihotzky a transformé la maison moderne. Conçue pour assurer l’efficacité du travail, elle inclut des surfaces métalliques, des carreaux faciles à nettoyer, de grandes poignées et un système de construction modulaire qui est le premier dans l'histoire du mobilier.


Ainsi, la standardisation des éléments de fabrication à travers des modules a considérablement réduit les coûts, mais également permis de les utiliser pour s'adapter aux différents besoins et dimensions de chaque type de logement.



À partir de 1930, elle développe sa philosophie constructive dans des projets en Russie, en Chine et plus tard en Turquie, où elle conçoit de nombreux projets de logements sociaux et de jardins d’enfants.


Elle rejoint plus tard la résistance autrichienne et entre clandestinement dans son pays en 1940. Elle est finalement arrêtée par la police et condamnée à mort. Sa peine a été ensuite échangée contre 15 ans de prison, qu’elle n’a finalement pas purgés grâce à la libération de Vienne par les alliés soviétiques en 1945.


Entre 1946 et sa mort en 2002, Margarete Schütte-Lihotzky est restée très active. Elle a conçu un grand nombre de logements et de jardins d’enfants et elle a donné de nombreuses conférences.


Toute une référence dans le monde du design et de l'architecture qui, en appliquant les premières connaissances exposées par Frederick, a réussi à faire évoluer la vision du meuble de cuisine jusqu'à nos jours.

Contact Blog Vidéos Finitions À propos de nous
ISO 9001
  Camino de Sax, s/n · Apdo. 73
  30510 Yecla (Murcia) SPAIN
 
  +34 968 751 425
  +34 968 795 599
  info@na-spain.com
Logo Ministerio de Hacienda
PROYECTO COFINANCIADO POR LA UNIÓN EUROPEA
PROGRAMA OPERATIVO PLURIRREGIONAL DE ESPAÑA 2014-2020
Objetivo: Conseguir un tejido empresarial más competitivo.


BENEFICIARIO: NAVARRO AZORIN, SL
PROYECTO: MU/1426/P02.
Adquisición de una nueva e innovadora línea de producción de tiradores, pomos, asas y otros elementos auxiliares decorativos del mueble con recubrimiento metálico níquel-cromo.
Logo Fondo Europeo de Desarrollo Regional
Una manera de hacer Europa
Dans Navarro Azorín nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers, afin d'analyser la navigation des utilisateurs afin de garantir la qualité, la sécurité et l'amélioration des services proposés par son intermédiaire.
Si vous n'acceptez pas spécifiquement l'utilisation de cookies, nous n'utiliserons que ceux techniquement nécessaires au bon fonctionnement du site.
Vous pouvez obtenir plus d'informations à ce sujet en consultant notre politique de cookies via le lien "plus d'informations".
Accepter Refuser Plus d`informations